D’autres pratiques de l’hypnose

D’autres pratiques de l’hypnose

Vous venez de lire mon point de vue sur l’hypnose dite de spectacle et vous vous demandez peut-être quel est le rapport avec la thérapie. Alors je vais vous éclairer…

 

Le spectacle et la thérapie

 

Ce que je remarque assez souvent (je reviendrai sur le comment plus tard), c’est que la plupart des personnes ont une image de l’hypnose de spectacle comme étant :

  • du fake,
  • du contrôle de l’hypnotiseur sur les hypnotisés,
  • de la magie.

Il arrive d’ailleurs très régulièrement que l’on me dise : « en hypnose les gens dorment ».

 

Une question d’image

 

J’en viens ici à l’image qui est véhiculée par de nombreux spectacles. Or, de nombreux hypnotiseurs pourraient profiter de leur notoriété ou de l’attention du public pour faire passer de vrai messages sur l’hypnose.

 

Je crois même que la plupart des gens considéreraient mieux cette discipline si à la fin d’une représentation, l’hypnotiseur de spectacle faisait de sorte que ses volontaires se sentent bien, réveillés, en forme et heureux !

 

De l’innovation

 

D’autres styles de spectacles existent autour de l’hypnose et gagnent à être connus d’une part, et à se propager d’autre part. A ma connaissance, il y en a deux :

  • Duel Sous Hypnose : pour en savoir plus c’est par ici. Je vous invite à lire les critiques.
  • Last Night l’Hypnose Saved My Life : plus d’infos ici.

J’ai vu le deuxième et je peux vous dire que ça change littéralement des spectacles habituels. Il s’agit là plus d’une pièce de théâtre humoristique tournée sur l’hypnose. Le public peut s’y essayer car il y a des démonstrations à la fois ludiques et positives.

Il y a donc un nouveau chemin qui se trace vers des spectacles qui portent une image plus positive et moins mystérieuse de l’hypnose. Et à en lire les critiques, c’est pour le plus grand bonheur des spectateurs ! 😉

 

Et il y en a d’autres des activités ludiques avec l’hypnose ?

Hé bien oui ! J’y viens de ce pas !

 

Encore une autre pratique

 

Celle que je connais bien, car je la pratique à côté de mon métier d’hypnothérapeute à Rennes, c’est ce que l’on appelle l’hypnose de rue ou street hypnose.

L’idée à la base de cette pratique est assez simple : faire découvrir l’hypnose au plus grand nombre, démystifier et casser les préjugés.

 

Cette pratique est très ludique et laisse place à deux principales tendances : l’hypnose spectacle et l’hypnose bien-être. Bien-sûr, chacun a sa personnalité dans sa façon de pratiquer et ses propres préférences.

 

J’y vois de nombreux intérêts, tant pour les volontaires que les hypnotiseurs…

 

Le premier concerne l’idée que je citais plus haut, à savoir faire connaître. En effet, une personne qui comprend de quoi il s’agit et qui constate que c’est elle qui a le contrôle fera plus facilement confiance à un thérapeute pour l’accompagner sur d’autres applications de l’hypnose.

 

Deuxièmement, l’hypnotiseur ne choisi pas forcément ses volontaires et doit ainsi s’adapter à chacun d’eux pour leur faire vivre l’expérience. C’est ainsi une excellente école pour affiner les techniques.

 

Il y a encore beaucoup d’autres intérêts, mais si je rentre dans cette voie, je ne vais jamais finir cet article ! 😉

 

L’importance du cadre

 

On me demande souvent si cette pratique est dangereuse… à vrai dire, oui et non.

 

Oui, car il est important de bien poser le cadre et de veiller à la sécurité physique du volontaire. Si la personne perd son équilibre par exemple, il est important qu’elle ne se fasse pas mal. Tout comme il est important de s’assurer que les phénomènes ludiques s’activent uniquement pendant la séance.

 

Et en même temps, je réponds non. Mais alors pourquoi me direz-vous ?

 

La plupart de ceux qui pratiquent ainsi ont suivi une formation. Qu’elle soit dans un centre, par des vidéos ou par des lectures, ils connaissent les bases qui permettent de maintenir un climat de sécurité et de gérer une situation non désirée.

 

Alors, quel lien avec la thérapie cette fois ?

 

Tout simplement, j’ai la croyance personnelle qu’hypnotiser quelqu’un c’est lui faire un cadeau, lui donner quelque chose. Et parfois, le simple fait d’apprendre à la personne comment utiliser l’hypnose dans certaines situations qui lui sont problématiques, c’est déjà un peu de la thérapie…

 

Dans mon prochain article, j’évoquerai l’hypnose médicale et nous toucherons enfin du doigt la thérapie ! 😉

 

D’autres pratiques de l’hypnose
4.4 (88.57%) 7 votes

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *